vélo mekong plus clément

De Paris au Vietnam à vélo pour les enfants de Mekong Plus

Lorsque Clément Nothomb, aujourd’hui âgé de 25 ans, a obtenu il y a trois ans un double diplôme en histoire et en sciences politiques, il s’est interrogé sur le sens de la vie et ses objectifs personnels.

«Je voulais faire quelque chose de différent alors je me suis demandé: si tout s’arrêtait demain, serais-je content de ce que j’ai accompli ? Clément, se rappelant sa voix intérieure.

Avec le souhait de faire quelque chose de significatif et de remplir une promesse faite à un ami aujourd’hui décédé avec qui il avait juré de parcourir le monde, Clément a donc décidé d’être le maître de son temps et ainsi de parcourir le monde pour y rencontrer les gens et découvrir des cultures radicalement différentes de celle de sa Belgique natale.

Voyager de Paris au Vietnam à vélo avec une mission bien précise

Après avoir travaillé pendant près d’un an dans des restaurants pour financer son voyage, Clément s’est mis en tête de relier l’Europe à l’Asie à vélo.

« La plus longue distance que j’avais parcourue à vélo avant ce voyage n’était que de 15 kilomètres ! » ironise-t-il.

Frappant aux portes de près d’une centaine de magasins de vélos en France et en Belgique pour d’éventuels sponsors, il explique qu’une partie des dotations et dons récoltés a été consacrée au financement de vélos pour les enfants qui habitent loin des écoles et dont les familles, bénéficiaires de Mékong Plus au Vietnam et au Cambodge pour la plupart, font partie des plus pauvres dans leur provinces respectives.

Fondée à la fin des années 90, Mékong Plus est une organisation à but non lucratif qui s’efforce de changer et d’améliorer la vie des communautés rurales grâce à des projets de développement axés sur l’agriculture, les petites infrastructures, la santé, l’éducation et bien plus encore.

L’itinéraire de Clément

Malgré une présentation de son projet humanitaire de 20 pages, il s’est heurté à plus de refus que de contributions. Ce n’était pas une décision facile de faire confiance à un jeune homme fraîchement sorti de l’université et qui n’était pas suivi par une communauté quand il s’est lancé ce défi. Il a finalement réussi à rassembler le matériel nécessaire à son voyage grâce à un concours Instagram organisé par Cyclable France, fournisseur de deux-roues pour les amateurs de cyclisme longue distance. À partir de ce moment, Clément a réalisé l’importance des réseaux sociaux et a commencé à détailler son parcours et ses motivations.

Il y a bien entendu eu des hauts et des bas dans les ambitions de Clément et il a beaucoup appris de cette expérience.

Le voyage épique de Clément pour rejoindre le Vietnam depuis l’Europe

Commençant son voyage le 30 avril 2022 après s’être équipé d’un simple vélo de ville à jantes de 29 pouces sans suspensions modernes, Clément a été confronté à la tâche colossale de se lancer dans un parcours d’au moins 17 000 kilomètres.

clément vélo vienne
Clément sur la route de Vienne

« J’ai commencé mon aventure avec 45 kilos de bagages, à mon arrivée en Inde, c’était réduit à moins de la moitié », explique Clément, suggérant qu’il fallait rester léger pour pouvoir avancer plus facilement et parcourir chaque jour de plus longues distances.

Voyageant à travers 17 pays dont l’Allemagne, l’Autriche, la Bulgarie, l’Arménie, l’Iran et le Népal, quelque chose l’a frappé lorsqu’il s’est approché de l’Europe de l’Est – Clément a décidé de contribuer chaque centime qu’il n’a pas dépensé pendant les 1700 kilomètres entre la Hongrie et la Turquie aux bourses scolaires que Mekong Plus fournit aux enfants défavorisés du Cambodge et Sud Vietnam.

clément désert iran vélo
Clément dans le désert en Iran

Bien qu’il ne soit pas parmi les pays les plus riches d’Europe, Clément a aussi été profondément touché par la générosité des habitants de la Serbie qui lui ont tout donné. Des dons, en passant par du café et aussi de la nourriture.

Alors qu’il traversait la péninsule arabique de plus en plus chaude pour atteindre l’Inde, il a également rencontré le même traitement chaleureux de la part des Iraniens.

frontière inde vélo
À la frontière de l’Inde

« En fait, j’aurais presque pu ouvrir une épicerie à la fin de ce parcours ! » s’exclame t-il.

Atteindre le Vietnam et découvrir les projets de Mekong Plus

Avec 7287 euros récoltés grâce au partage de son aventure sur instagram et grâce aux dons d’inconnus en cours de route à qui il a su expliquer son projet souvent avec l’aide de Google Traduction, Clément est arrivé fin mars 2023 dans la commune de Long Mỹ dans la province vietnamienne de Hậu Giang dans le delta du Mékong où il a visité le Centre Ánh Dương, une organisation à but non lucratif qui travaille sur le terrain en étroite collaboration avec Mekong Plus.

vietnam vélo clément
Au terme d’un voyage de 9 mois, Clément arrive enfin au Vietnam

Finalement, ce sont 25 vélos que Clément a pu offrir aux enfants, leur permettant ainsi de rester à l’école. Les dons restants ont ensuite servi à aider les enfants du district de Rumduol dans la province de Svay Rieng, au Cambodge.

clément constance vélo
La cérémonie de remise des vélos avec la présence de Clément et Constance, sa soeur

Au-delà du renforcement des perspectives d’éducation dans la région, Clément a également visité plusieurs projets de développement pilotés par Mekong Plus.

« J’ai été impressionné par des projets tels que la récolte de biogaz et au sens plus large par tous les efforts pour aider à créer une économie circulaire basée sur la durabilité », ajoute-t-il.

L’un des projets pilotes les plus récents de Mekong Plus consiste à transformer les bananiers en engrais et en aliments pour les poulets. La formation des agriculteurs à la réduction des déchets est aussi un objectif important de Mekong Plus.

Comment vous pouvez aider Mekong Plus comme Clément

En fin de compte, Clément a choisi de dédier son voyage à Mekong Plus et ses bénéficiaires avec des raisons claires.

« La meilleure façon d’aider les gens est de participer activement », explique Clément, ajoutant qu’il pense que la solidarité mutuelle des bénévoles et des habitants est à la hauteur de la tâche.

Avec des équipes locales travaillant sur le terrain et à proximité de ses bénéficiaires, Mekong Plus est en mesure de réagir rapidement aux changements et d’aider les enfants à terminer leurs études pour une vie meilleure.

enfant plastique vélo
Un groupe d’enfants lors d’une opération de ramassage de déchets plastique

« C’est pourquoi j’ai choisi de soutenir le programme des bourses scolaires de Mekong Plus ! » Conclut Clément.

Consultez la liste des demandeurs de parrainage de Mekong Plus pour découvrir un large éventail de personnes et de familles que vous pouvez aider dès aujourd’hui.

« Croyez en vos rêves. Consacrez-vous à quelque chose que vous voulez accomplir et cela arrivera !” conclut-t-il.

À ce jour, la cagnotte que Clément a lancée sur le site web Helloasso est toujours active et il est encore possible de l’aider à atteindre l’objectif final de 10 000 euros de dons qu’il s’est fixé. 

Lire d’autres articles