Mekong Plus

RÉDUCTION DE LA GRANDE PAUVRETÉ : MICROCRÉDIT ET SUIVI DES FAMILLES

Au Vietnam, 5 à 10% des villageois vivent avec moins de ½ €/personne/jour ; au Cambodge, ils sont 15 à 20%.

Mékong Plus réussit à les sortir de cette situation en 4 à 5 ans, grâce à des formations ciblées, du microcrédit et un bon suivi. En moyenne, les revenus augmentent de 25% par an, ils doublent en 4 à 5 ans. Sauf situation particulière, Mékong Plus arrête son soutien quand les revenus dépassent de 1 à 1,5 €. Elle continue, toutefois, à assurer un suivi espacé pour éviter toute rechute – ce qui arrive dans moins de 10% des cas.

PLUS DE 7000 MÉNAGES, SOIT ENVIRON 35.000 PERSONNES, ONT BÉNÉFICIÉ DU PROGRAMME ET SONT SORTIS DE LA GRANDE PAUVRETÉ. AUJOURD’HUI, CE SONT 6500 NOUVEAUX MÉNAGES EN COURS DE PRÊTS.

A. LE PROCESSUS :

1. Visite des ménages les plus pauvres, discussion ouverte et patiente pour instaurer la confiance et bien identifier les problèmes principaux ; cela prend du temps. Dans 1/3 des cas en moyenne, il s’agit de mères qui se retrouvent seules suite à un décès, des violences domestiques, etc.

2. Des solutions envisagées ensemble. Avant de soutenir la famille avec des formations et un microcrédit, nous veillons à ce que les enfants n’abandonnent pas l’école et qu’il n’y a pas de problèmes de santé car les frais de santé sont souvent ce qui précipite les villageois dans la grande pauvreté. En effet, mal guidés, ils dépensent trop et à mauvais escient.

3. Façon d’augmenter les revenus : – un petit potager demande peu d’investissements et rapporte chaque jour, – un élevage de 30 à 50 poules bien mené (vaccinations, propreté, nutrition) donnera un bon rendement en 3 à 4 mois. Il faut expliquer et convaincre les paysans car ils n’ont pas l’habitude des bonnes techniques et la mortalité des poussins peut atteindre jusqu’à 80%.

MÉKONG PLUS PROPOSE DES INVESTISSEMENTS PEU COÛTEUX, À FAIBLE RISQUE, ET À RETOUR RAPIDE (MOINS DE 5 À 6 MOIS). LES PROFITS NE SONT PAS ÉNORMES MAIS CE SONT LES PETITS SUCCÈS QUI COMPTENT. LES GENS REPRENNENT CONFIANCE ET COURAGE. DANS 96% DES CAS NOUS OBTENONS UNE NETTE AMÉLIORATION DU MÉNAGE ET DANS PLUS DE 60% DES CAS, UN DOUBLEMENT OU PLUS, DES REVENUS.

B. LES RÉSULTATS

Dans un premier temps, les prêts sont généralement de 80 €, remboursés après 6 mois. Un nouveau prêt suit rapidement, légèrement plus important. Parce que les bénéficiaires sont extrêmement pauvres, le taux d’intérêt est de 0% pour les 3 premières années (ou 6 premiers prêts), ensuite il passe à 6% l’an. Les non-remboursements sont rarissimes (1/1000).

On constate qu’en moyenne les revenus augmentent de 25%/an soit une augmentation de 228 € par ménage, après un an et davantage ensuite. Tous les ans, après 2 prêts, un nouveau bilan est fait avec le ménage. On compte tout et on revoit la situation globale de la famille : les revenus, les avoirs, les enfants continuent-ils l’école, la santé de chacun, etc.

LA PAUVRETÉ NE S’ARRÊTE PAS AU SEUIL DE 1-1,5 €/JOURS ÉVIDEMMENT. MÉKONG PLUS AIDE LES MÉNAGES QUI ONT CONFIANCE, QUI ONT ACQUIS DE BONNES TECHNIQUES AGRICOLES, ETC. À EMPRUNTER AUPRÈS DES BANQUES. IL N’Y A AUCUNE CONCURRENCE OU DUPLICATION AVEC LES SERVICES OFFICIELS CAR CES DERNIERS PRENNENT LE RELAIS ET ASSURENT AINSI UN IMPACT DURABLE AU PROJET MÉKONG PLUS.

Ils sont à nos côtés :

L'entreprise sociale :

Nos partenaires institutionnels :

Ainsi que la Fondation Benina – la fondation Nickedo- La fondation OKWorlds – et l’entreprise OVH.

Grand merci à tous !

Fermer le menu
Translate »