Entrevue avec Adrien Joveneau, un ami de Mekong Plus

Entre deux tournages de l’une de ses émissions qui nous font souvent voyager aux quatre coins du monde et à vélo, c’est depuis la Corse que nous nous sommes entretenus avec Adrien Joveneau, animateur et producteur belge emblématique de la RTBF.

 

Mekong Plus : Bonjour Adrien et tout d’abord merci pour votre disponibilité et pour le temps que vous avez bien voulu nous accorder pour cette interview.

 

Adrien Joveneau: Bonjour ! Tout le plaisir est pour moi.

 

MP: Vous étiez donc au Vietnam en février dernier dans le cadre du tournage de l’une de vos émissions et je crois savoir que ce n’était ni votre première fois au Vietnam, ni votre première rencontre avec les équipes et les bénéficiaires de Mekong Plus ?

 

AJ: Oui effectivement cela fait une petite dizaine d’années que je connais Mekong Plus et la personne qui m’en a rapproché est Claire Kervyn qui n’est autre que la sœur de Bernard Kervyn, le fondateur et actuel directeur de Mekong Plus.

 

À l’époque, Claire avait participé à l’une de nos émissions qui s’appelle “Le beau vélo de Ravel”, qui est une émission de découverte des vélo-routes belges. Claire avait alors brillamment remporté le concours que nous avions organisé lors de l’émission et elle avait gagné un voyage au Québec. Pour la petite anecdote, elle n’avait pas pu se libérer pour ce voyage et avec un immense élan de générosité elle avait décidé d’offrir ce cadeau à la candidate qui avait terminé à la deuxième place du concours.

 

J’ai trouvé ce geste vraiment magnifique et c’est donc comme cela que nous avons sympathisé avec Claire, et en sympathisant, elle m’a donc parlé de son frère Bernard, de son parcours de vie atypique ainsi que la mission qu’il s’est donnée avec l’ONG Mekong plus qu’il a créé il y a une trentaine d’années. Selon Claire, il ne faisait aucun doute que Bernard et Mekong Plus pourraient être un sujet intéressant à traiter pour une prochaine émission.

 

2
Bernard Kervyn, fondateur et directeur de Mekong Plus

Le moins que l’on puisse dire c’est que je n’ai pas été déçu lors de ma rencontre avec Bernard, avec qui nous avons d’abord tourné plusieurs émission en Belgique et puis j’ai eu envie de voir si tout ce qu’il me racontait était bien fidèle au discours (rires) et c’est donc en 2017 que je me suis envolé pour le Vietnam pour la première fois dans le cadre d’un volet de l’émission “les belges du bout du monde” qui mettait en scène Bernard Kevyn et Mekong Plus avec un gros plan sur le travail extraordinaire que cette ONG belge réalise pour éliminer la pauvreté dans le Sud-Vietnam et au Cambodge..

 

MP: Adrien, je pense que l’on peut donc dire que vous êtes un sympathisant de Mekong Plus depuis plusieurs années. Qu’est ce qui vous motive et vous inspire dans les missions de Mekong Plus et le travail réalisé par cette ONG ?

 

AJ : Oui on peut tout à fait dire que je suis un ami, un sympathisant et même un admirateur de Mekong Plus!

 

Tout d’abord ce qui me frappe avec cette ONG c’est l’efficacité dont elle fait preuve pour mener à bien les nombreux projets de développement qu’elle pilote simultanément dans différentes régions.

 

J’ai pu ainsi me rendre compte que Mekong Plus travaille vraiment sur le terrain de manière très organisée et avec un réseau important de partenaires locaux qui sont au plus près des gens qui en ont le plus besoin. Quand on voit la manière dont les équipes agissent sur les projets, on se rend bien compte que chez Mekong Plus on n’a pas peur de “mettre les mains dans le cambouis” !

 

3
Bernard Kervyn et Constance, administratrice de Mekong Plus au cours d’une visite des projets de Mekong Plus

Ce que j’apprécie également beaucoup avec Bernard Kervyn c’est sa force de travail et le fait qu’il est toujours prêt à se sacrifier pour les autres avec le sourire et la pêche, comme au premier jour.

 

Quand on voit le travail que Mekong Plus fait ainsi que les conditions dans lesquelles vivent certains bénéficiaires soutenus par les projets, cela force le respect et en tant que citoyen européen, ça nous passe toute envie de nous plaindre.

 

MP: Revenons sur votre dernière visite au Vietnam en février 2023, il s’agissait du tournage de l’une de vos émissions, comment cette émission et ce tournage se sont-ils préparés ?

 

AJ: Oui exactement, Bernard m’a contacté à la rentrée 2022 et m’a suggéré l’idée de refaire quelque chose ensemble. Au départ nous n’avions pas d’idée précise et puis en réfléchissant je me suis dit que le concept de notre émission “L’échappée Belge”, dont le but est de faire découvrir une région du monde à vélo, collait parfaitement avec le Vietnam et avec Bernard, féru de cyclisme et qui fabrique des vélos en bambou avec Mekong Quilts, une entreprise sociale d’artisanat affiliée à Mekong Plus.

 

Pour l’échappée Belge au Vietnam, il nous fallait un invité de poids avec une certaine envergure car on ne pouvait pas envoyer n’importe qui à Bernard ! (rires)

 

J’ai contacté Alex Vizorek, comédien et humoriste belge qui m’a dit “oui” tout de suite.

Pour la petite histoire Alex et Bernard ont des similitudes dans leurs parcours respectifs car ils  ont tous les deux commencé par des études de commerce et marketing pour ensuite totalement changer de vie en se consacrant aux autres et au développement humain pour Bernard et en devenant une personnalité publique et un homme de radio et de télévision pour Alex.

Alex Vizorek et moi-même avons donc rejoint Bernard début février 2023 pour un tournage de 5 jours dans le sud du Vietnam.

 

MP: Pouvez-vous nous raconter votre périple dans le delta du Mékong et les moments forts que vous avez vécus lors de la visite des projets ?

 

AJ: Nous avions rendez-vous avec Bernard dans le village de Long Mỹ situé dans la province de Hậu Giang. Ce qui nous a frappé en arrivant c’est l’immersion totale dans laquelle nous étions pendant ces 5 jours durant lesquels nous n’avons pas croisé le moindre touriste !

Nous avons mangé, bu, dormi et donc tout simplement vécus comme la population locale ce qui a été une expérience authentique et extraordinaire, loin des hordes de touristes et des hôtels de luxe.

 

4
Alex Vizorek et Adrien Joveneau en route pour visiter les projets de Mekong Plus dans le delta du Mekong.

Pendant ce séjour nous nous sommes déplacés en bus, en pirogue, à moto et bien entendu à vélo, ce qui était d’ailleurs très agréable tant le relief plat du delta du Mékong est propice aux déplacements en deux roues. Nous avons croisé très peu de voitures mais beaucoup de motos et nous avons été très bien accueillis par les vietnamiens qui lorsque nous passions devant eux à vélo nous encourageaient avec leurs sourires en lançant des “Hello” (rires). La convivialité et la gentillesse des vietnamiens qui étaient souvent amusés de voir des européens pédaler parfois par de très fortes chaleurs nous ont permis avec Alex de créer des souvenirs inoubliables.

Parmi les choses les plus intéressantes que nous avons vues, je peux citer la bambouseraie et l’atelier de Mekong Quilts de produits en bambou d’où sortent de magnifiques vélos fabriqués avec une variété de bambou très solide mais qui néanmoins assure une assise très confortable sur ces montures écologiques et durables.

5
Alex Vizorek, Adrien Joveneau et Bernard Kervyn sur leurs montures en bambou.

L’atelier de confection de quilts et de couettes et coussins était également un moment fort. Quand on pense aux ateliers de confection en Asie, il est parfois difficile de s’éloigner des clichés avec les grosses usines qui exploitent les populations les plus pauvres, parfois dès leur plus jeune âge. Chez Mekong Quilts, nous avons pu rencontrer des artisanes très douées qui ont reçu une vraie formation aux métiers du textile et qui travaillent dans des conditions très décentes avec des matériaux respectueux de l’environnement, le tout pour un salaire équitable et dans la bonne humeur.

 

6
Une quilteuse travaillant sur les masques équitables de Mekong Quilts.

Enfin, un autre projet qui nous a marqué est celui du biogaz. Dans des petits élevages porcins, Mekong Plus aide les fermiers à construire des systèmes de biogaz qui transforment le lisier de porc en gaz pour faire la cuisine et permettent ainsi de réduire les dépenses des ménages mais aussi de recycler les excréments de cochons de manière ingénieuse et écologique.

 

MP: Pour conclure, je crois savoir que l’émission va être diffusée très prochainement à la télévision. Êtes-vous à même de donner rendez-vous à nos lecteurs et followers ?

 

AJ: Bien sûr ! L’émission “L’échappée belge” tournée plus tôt dans l’année au Vietnam sera diffusée le dimanche 28 mai 2023 à 13h35 sur la une (RTBF) et bien évidemment nous vous donnons rendez-vous pour un voyage au Vietnam depuis votre canapé à la découverte de ce magnifique pays qu’est le Vietnam et de cette magnifique ONG qu’est Mekong Plus que vous pouvez d’ailleurs aider si vous le souhaitez en visitant leur site à l’adresse suivante : https://mekongplus.org/.

Ne manquez pas Mekong Plus sur RTBF ! 

MP: Adrien, il ne me reste plus qu’à vous remercier en vietnamien, je vous dis donc “Cảm ơn“

 

AJ: Merci à vous “Cảm ơn”

Plus d'histoires

Tentés par un voyage à la découverte de nos projets, de sites historiques incontournables, de paysages enchanteurs et de la cuisine du Delta du Mekong ?

Venez nous rejoindre pour une séance d’information
organisée par Mekong Plus et les Voyages Copine !

Nous vous présenterons différentes séjours – à vélo et en bateau –, ainsi qu’une série d’informations pratiques pour rendre possible votre voyage sur place au Vietnam & Cambodge. Nous aurons le plaisir d’accueillir des participants qui partageront leurs récits de voyage. Les présentations seront suivies d’échanges et d’un dîner.

Réservations

*Participation aux frais : 50 € pour un dîner 2 services (boissons comprises), réponse souhaitée avant le 12 mars 2024.