ONG au vietnam et au Cambodge - Mékong Plus

Ils se chargent des ponts.

Le développement avance quand les gens prennent les choses en main. Il n’y a pas de pont pour que les enfants puissent à l’école sans danger ? On se réunit, rassemble les moyens, les gens aisés paient une contribution, les autres fournissent leurs bras. Ceux qui n’ont rien ?

Le village cotise. Mékong Plus était réticent pour faire des ponts et chemins dans le delta. Mais c’est la priorité absolue des paysans. Notre aide : coordonner et bien répartir les efforts (il y a tant à faire, par où commencer) et payer environ 25% des frais. Nous avons eu raison de faire confiance aux paysans : la valeur des récoltes augmente, les enfants vont plus tôt à l’école, les villages sont désenclavés.

Mais n’est-ce pas du ressort de l’Etat ? Sans doute, mais il commence par les grands axes, les chemins et ponts communaux sont encore à la charge des villageois. Quand l’Etat voit que des villages ont progressé, il leur donne la priorité pour les grands ouvrages qui les dépassent, par exemple un pont de 25 mètres qui relie 2 communes.

  • Unilever Fondation
  • aide au Vietnam
  • Fondation Albatros
  • entreprise Alcopa
  • Ancham
  • Ambassade d'Australie
  • children for a better world
  • Friends
  • HSBC
  • Juniclair
  • Fondation Fontana
  • Schindler
  • Swiss Philantropy
  • Terre d'Oc
  • UP Micro-loans
  • Wise
  • 100 projetslogoNB
  • belccoNB
  • logo TrybaNB

Aller au haut